À propos

La plume rousse

Portrait par ©Laura Bénéteau

Depuis plusieurs mois, je me questionne sur la possibilité de créer mon blog. Sur quelle plateforme ? Avec quel contenu ? Mais surtout, est-ce-que cela sert à quelque chose ? J’ai bien conscience que la surproduction générale, dans tous les domaines, ne me permettra pas d’atteindre un nombre de vues important. Que ce blog sera un parmi tant d’autres et que je ne gagnerais rien à le publier. Pourtant l’idée est omniprésente dans ma tête. Ne rien gagner peut-être mais je ne perds rien pour autant. Le contexte et le confinement actuel me semblent de bonnes raisons pour se lancer. Quitte à être bloquée devant son ordinateur, autant en profiter pour être créative (et productive) !

Je suis partie au Québec le mois dernier, je me suis retrouvée face à des paysages époustouflants et pour la première fois depuis longtemps, je me suis sentie inspirée. Je me serais bien vue, posée devant mon lac, à croquer des poèmes. Je me suis dit que le but principal d’un blog était de me forcer à écrire, me créer un rythme d’écriture pour m’améliorer mais surtout pour me révéler. Je rêve depuis toute petite de pouvoir passer mes journées à écrire. Une petite Victor Hugo en puissance ! J’ai quand même conscience de ne pas avoir le même talent et qu’importe que ces articles restent inconnus, l’intérêt est que je puisse garder du temps pour ma passion dans mon quotidien.

À quel moment prenons-nous conscience du chemin que nous devons prendre ? À décider de nous concentrer (enfin, un peu) sur soi-même ? À se fixer des objectifs peut-être plus simples mais plus rapidement réalisables ? À quel moment ai-je compris que ne pas avoir d’ambition, au sens strict du terme, n’était pas un défaut mais une voie pour me lancer dans la créativité ? Pendant longtemps, j’ai cru que je devais trouver un travail, faire mes preuves, monter les échelons et finir par un poste ultime qui montrerait tout le chemin parcouru. Je comprends aujourd’hui que parfois on peut juste avoir envie de se concentrer sur autre chose. Que l’ambition n’est pas juste le sens strict que je lui accordais, que l’ambition peut-être autre chose qu’un poste au sein d’une entreprise, que ça passe aussi par la créativité, par l’organisation de soirées costumées, par le bonheur qu’on peut se donner à soi et aux autres.

Alors, me voici, après toutes ces réflexions, je me lance. Je souhaite écrire pour partager ces petits bonheurs littéraires, ces livres qui me bouleversent. Pour engager la conversation sur ces bouts de papiers qui nous offrent une ouverture exceptionnelle sur le monde. Pour partager ce bonheur d’écrire. Pour se donner la chance de réfléchir et de se consacrer à une passion, aussi discrète soit-elle.

Bienvenue dans ma bibliothèque.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :